LE GABON ET LA GUINEE EQUATORIALE AVAIENT ETE SUR LE PIED DE GUERRE EN 1972

L'ile Mbanié était autrefois appelée "l'île aux rats" à cause d l'énorme colonie de rats qu'elle abritait. Aujourd'hui ce sont de gigansteques colonies de crabes qui partagent le site avec les pêcheurs. Mais on soupçonne cette ile de regorger de réserves pétrolières, un aspect économique qui pourrait raviver la discorde entre les frères ennemis. L'île Mbanié a été découverte par l'explorateur espagnol Manuel Iradier, qui avait réussi à remonter le Rio Muni. Puis vinrent les Portugais qui furent émerveillés par le sable immaculé de ces îles. Le sable de Mbanié est si blanc qu'il est utilisé comme dentifrice" raconte un habitant de l'île.

En effet, depuis plusieurs décennies, l'agriculture n'a pas été une priorité concrète du gouvernement pour assurer l'autonomie alimentaire du pays. La rivalité entre ces deux pays voisins, pourtant membres de la CEMAC, s'explique par le désir des Equato-Guinéens de ne faire aucune concession sur l'île Mbanié, et surtout de prendre une belle revanche, ayant été longtemps humiliés par les Gabonais qui leur confiaient de petits travaux (ménage, coursier, cuisinier,jardinier ou chauffeur) pour des salaires de misère.

L'îlot de Mbanié, objet de la discorde, avait déjà été à l'origine d'une mini-crise entre les deux pays en 1972. CRrise qui avait nécessité une médiation internationale conduite par le défunt président de l'ex-Zaïre, le Maréchal Mobutu Sese Seko. Le Gabon et la Guinée Equatoriale revendiquent chacun la possession territoriale de Trois Petites îles, dont Mbanié, qui n'avait pas été clairement tranchée par une convention signée en 1900 entre la France et lespagne, leurs anciens colonisateurs respectifs.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site